Boîte aux lettres de la mutuelle dans l'officine

04 août 2008
  • Home
  • Boîte aux lettres de la mutuelle dans l'officine

Le Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens a été questionné sur l’initiative récente de certaines mutualités concernant le placement dans certaines officines de boîtes aux lettres offrant la possibilité aux patients affiliés auprès de ces mutualités d’y déposer leurs attestations médicales en vue de leur remboursement.

Par le placement de pareilles boîtes aux lettres, les mutualités offrent un service à leurs clients au sein de l’officine. Ceci est manifestement contraire à l’article 76 du Code de déontologie pharmaceutique qui fait interdiction au pharmacien de mettre à la disposition de tiers un espace quelconque de son officine sous quelque condition que ce soit.

De plus, le pharmacien se doit de traiter les patients de façon égale, indépendamment de ses convictions. L’article 17 du code de déontologie dispose en effet que “Le pharmacien cherche à servir l’intérêt du patient en mettant sa compétence et son dévouement au service de toute personne sans aucune forme de discrimination”. Il n’est donc pas acceptable d’autoriser le pharmacien à fournir un service uniquement aux patients adhérant à la même idéologie que celle de la pharmacie, tandis que ce service n’est pas offert aux patients attachés à d’autres convictions (présence de boîtes aux lettres des autres mutualités).

Le Conseil national a également informé les mutualités concernées de sa position en leur demandant de mettre fin immédiatement à cette pratique.