Tests in vitro en pharmacie

25 mai 2014
  • Home
  • Tests in vitro en pharmacie

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens souhaite rappeler à ses membres que l’accomplissement habituel de tout acte ayant pour objet l’examen de l’état de santé, le dépistage de maladies et déficiences, l’établissement du diagnostic est réservé aux médecins.
L’accomplissement de tels actes par des personnes qui n’y sont pas légalement habilitées constitue un exercice illégal de l’art médical (cfr. art. 2, §1, 2ème al. A.R. n° 78 du 10/11/1967 relatif à l’exercice des professions des soins de santé).

En raison du risque que peut comporter l’utilisation dans la pharmacie d’instruments de mesure in vitro au regard de l’exercice illégal de l’art médical, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens met en garde ses membres concernant tous les types de projets faisant appel à ce type d’ instruments d’auto-mesure, même ceux prenant place dans le cadre de phases pilotes.

En 2008, le Conseil national a émis un avis concernant la présence en pharmacie d’appareils d’auto-mesure dont vous trouverez le lien ci-dessous. Conscient de l’évolution permanente du rôle du pharmacien, le Conseil national travaille à une éventuelle adaptation de cet avis. A cet effet, le Conseil national se concerte avec les partenaires de soins de santé.

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens se préoccupe de la responsabilité de ses membres dans les projets actuellement en cours et se concerte avec diverses instances afin d’éclaircir la situation ; il tiendra ses membres informés de toute évolution en la matière.

Cliquez ce lien pour lire : Présence d'appareils d'auto-mesure en officine - décision du Conseil National du 16 septembre 2008