Information sur les médicaments faite par l'industrie pharmaceutique

16 déc. 2008
  • Home
  • Information sur les médicaments faite par l'industrie pharmaceutique

AVIS DU CONSEIL NATIONAL CONCERNANT L'INFORMATION SUR LES MÉDICAMENTS FAITE PAR L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE.
Réponse à un doyen de faculté de médecine.

Nous nous référons à votre lettre datant du 20 octobre dernier par laquelle vous demandez la position du Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens au sujet de la proposition de Directive européenne donnant la possibilité à l’industrie pharmaceutique d’informer directement le patient au sujet des médicaments soumis à prescription.

L’objectif poursuivi par la Commission européenne est de fixer un cadre offrant au patient un accès à une information compréhensible, objective, de bonne qualité et non-racoleuse sur les avantages et les risques liés aux médicaments, avec cependant le maintien d’une interdiction de faire de la publicité directe pour les médicaments soumis à prescription.

L’Ordre des Pharmaciens est d’avis qu’un tel objectif ne peut être atteint en permettant à l’industrie pharmaceutique de mettre cette information directement à la disposition du public. L’industrie pharmaceutique est, en effet, une partie directement intéressée de sorte que l’on peut douter de l’objectivité de l’information ainsi fournie, et la limite déjà fort vague entre information, d’une part, et publicité, d’autre part, pourrait ainsi facilement être franchie voire même méconnue.

L’information, à laquelle le patient a naturellement droit, doit à notre sens être fournie par des opérateurs du secteur de la santé devant être objectifs et impartiaux à savoir, en premier lieu, les prestataires de santé eux-mêmes, et plus particulièrement les médecins et les pharmaciens, titulaires d’une profession libérale.

Il revient aux prestataires de santé d’éclairer le patient à la lumière des informations fournies par l’industrie pharmaceutique au départ des notices accompagnant les médicaments soumis à prescription. Le rôle de l’industrie pharmaceutique au niveau de l’information au patient doit se limiter à la fourniture d’une notice conforme à la législation pour les médicaments qu’il met sur le marché.

Pour information, nous vous indiquons que la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique a émis un avis qui va dans le même sens, comme cela ressort d’une réponse donnée le 24 novembre dernier à la Chambre sur une question relative à cette proposition de Directive (voir en annexe).

En espérant…