Collaboration à des actions servant la santé publique - avis

21 avr. 2009
  • Home
  • Collaboration à des actions servant la santé publique - avis

L’Ordre des Pharmaciens a été questionné au sujet d’une initiative prise par une mutuelle visant la prévention et l’éducation à la Santé des patients pour laquelle une collaboration des pharmaciens a été demandée. Le but est de proposer au patient de mieux comprendre son capital-forme et de lui offrir la possibilité, par le biais de tests à effectuer dans une caravane itinérante, de recevoir des conseils personnalisés ainsi qu’un programme de remise en forme.

Après renseignements pris auprès de la mutuelle, le Conseil national a constaté l’absence de toute intervention d’un médecin lors des tests de mesurages proposés au patient pour apprécier sa condition physique.

A la demande de l’Ordre des Pharmaciens, le Conseil national de l’Ordre des Médecins a communiqué sa position à ce propos. Il est d’avis qu’un questionnaire d’aptitude à l’activité physique, rempli par le patient, ne peut pas remplacer une anamnèse réalisée par un médecin, anamnèse qui est nécessaire en vue d’évaluer la capacité d’une personne à effectuer les tests sans risque pour sa santé. Étant donné que les tests envisagés impliquent un risque potentiel pour la santé du patient, le Conseil National estime que ces tests ne peuvent être effectués qu’en présence d’un médecin, sous sa surveillance et sa responsabilité.

Les actions de sensibilisation à la Santé permettent de mettre en avant le rôle essentiel de conseil et d’information du pharmacien sur des thèmes liées à la Santé. Ainsi, l’Ordre des Pharmaciens n’est nullement opposé à la participation des pharmaciens à ce type d’initiatives pour autant que celles-ci répondent aux critères de haute qualité et d’innocuité envers le patient.

Le Conseil national invite vivement les pharmaciens à tenir compte de l’avis rendu par l’Ordre des Médecins et à s’y conformer.